A l’approche du premier tour des élections législatives, l’AFOCAL Auvergne-Rhône-Alpes a donné la parole aux deux principaux candidats de deux circonscriptions lyonnaises.Pour la 1ère...
AFOCAL
AFOCAL

Législatives des 11 et 18 juin 2017 : 3 propositions pour soutenir l’animation

Article de Elaine Commentaires fermés sur Législatives des 11 et 18 juin 2017 : 3 propositions pour soutenir l’animation

A l’approche du premier tour des élections législatives, l’AFOCAL Auvergne-Rhône-Alpes a donné la parole aux deux principaux candidats de deux circonscriptions lyonnaises.

Pour la 1ère circonscription du Rhône, Madame Anne LORNE (LR) et Monsieur Elliott AUBIN (France insoumise)

Pour la 2ème circonscription du Rhône, Madame Nathalie PERRIN-GILBERT (GRAM, PG, PCF) et Monsieur Denis BROLIQUIER (UDI-DVD).

Ils nous formulent leur proposition pour soutenir l’animation.

Denis BROLIQUIER 2ème Circonscription du Rhône

1 – En tant que candidat, quels engagements prenez-vous pour valoriser le métier d’animateur et développer l’apprentissage ?

L’animateur est une pierre angulaire de notre système éducatif et de notre tissu social. Il doit à ce titre bénéficier d’un cadre à la fois administratif et financier clair. Il faut mieux définir et qualifier ses missions pour en faire un métier mieux reconnu, plus attractif et valorisant aux yeux des jeunes.

2  - Êtes-vous favorable à la création d’un cadre emploi de catégorie A pour l’animation ? Pourquoi ?

Je suis favorable à la création d’un statut particulier d’animateur au sein des territoires qui pourrait être accompagné d’un compte épargne/formation permettant une meilleure professionnalisation reconnue en termes de « responsabilité » et « d’éducation ».

3 – Comment concevez-vous la reconnaissance  des accueils Collectifs de Mineurs comme de véritables espaces éducatifs et quels engagements prenez-vous pour  leur développement ?

Les Accueils collectifs de mineurs sont de véritables lieux éducatifs à l’instar de l’école qui doit un lieu des « savoirs ». En cela, les accueils de mineurs ont un rôle complémentaire à celui des parents.

Comme dans beaucoup de domaine, il faut décentraliser auprès des collectivités, mutualiser les idées, les moyens et les énergies, de tous les acteurs, notamment les écoles, pour définir des projets éducatifs qui répondent aux réels besoins de chaque territoire.

Les commentaires sont fermés.

Bienvenue sur le blog régional de l'AFOCAL Auvergne-Rhône-Alpes ! Vous y trouverez nos actualités, reportages photos, (lire la suite...)